Défi des 5 monts

raquette11

Cette aventure d’un jour est un parcours très exigeant de 25,5 kilomètres en raquettes débutant et se terminant au Mont-Orignal. Le dénivelé positif cumulé de la randonnée est de 1350 mètres et permet d’avoir plusieurs points de vue de la région à partir des 5 sommets visités. Ce défi n’est pas une compétition, mais un objectif ambitieux pour tout amateur de plein-air avec une bonne forme physique. Il ne se conclut pas par une remise de médailles, mais plutôt par une satisfaction d’avoir accompli un défi de taille qui demande endurance, forme physique et volonté. Comme la philosophie du Défi des 5 Monts est basée sur la satisfaction personnelle, nous ne vérifions pas votre déclaration de l’avoir complété. Nous considérons que vous serez honnêtes envers vous-mêmes, d’abord et avant tout. Cette philosophie s’appuie essentiellement sur l’honneur du randonneur et son honnêteté. Mais comme il s’agit d’un exploit en soi, nous voulons le reconnaître et en faire part à toute la communauté en vous enregistrant dans le registre officiel des athlètes qui ont complété le défi.

defi 5 montsIl suffit de répondre à ces simples critères : suivre le parcours proposé en raquettes (voir et bien connaître l’itinéraire), sans raccourcis, ni changement d'itinéraire, et ce dans la même journée (à la date que vous choisissez). Lorsque vous l’avez fait selon ces règles, il vous suffit de nous en faire part (par téléphone – 418-625-1551 – ou par courriel – ataman.orignal@sogetel.net) et nous vous enregistrerons dans le registre perpétuel des athlètes du Défi des 5 Monts.

Bien vous préparer

Il est à noter qu’il n’y a aucun service tout au long du parcours, de sorte qu’il faut être totalement autonome : eau, nourriture, vêtements de rechange, lampe frontale, trousse de premiers soins, téléphone cellulaire, carte (en vente à l’accueil au coût de 3$) sur laquelle vous prendrez soin de tracer l’itinéraire (vous pouvez également le prendre en photo sur votre iPhone à partir de la carte des itinéraires qui est affichée sur le mur près de l’accueil à la station de ski). Vous pouvez aussi télécharger le fichier GPX du parcours pour mettre dans votre GPS. Malheureusement, se tromper de sentier ne donne pas droit aux grands honneurs, même si vous avez l'impression que vous avez travaillé fort ! Une préparation adéquate fait partie des éléments du défi. Donc, soyez bien préparés. De plus, ne prévoyez rien d’autre dans votre journée afin de vous réserver tout le temps nécessaire pour accomplir le défi, sans pression. Un temps moyen de 8 heures 40 minutes a été calculé, et ce pour des raquetteurs en bonne forme physique. Mais il est probable que vous ayez besoin de plus ou moins de temps, notamment en raison des conditions de sentiers et météorologiques.

Afin d’éviter des déceptions, assurez-vous d’avoir bien vérifié votre équipement avant le départ. Nous sommes convaincus que vous aurez besoin de raquettes performantes, avec crampons conçus pour la montagne et de cales de montée. Certains aiment avoir des bâtons de marche, mais avoir les mains libres est aussi un atout. C’est au goût. Le choix d’un sac à dos adapté à la randonnée est tout aussi important. Enfin, certaines ascensions (et descentes) sont difficiles autant physiquement que techniquement, soyez prêts à travailler fort !

Pour des questions de sécurité évidentes, faites-le accompagné (e) d’au moins 2 autres personnes et prévoyez comment pourraient se dérouler les abandons (quelqu’un qui vient vous chercher dans le rang Ste-Marie, retour à la station de ski par un retour express dans le rang (voir carte), etc.)

Témoignages

Les randonneurs suivants ont voulu partager leurs impressions de cet imposant défi :

Luc Fournier, triathlète Ironman de Lévis : 

"Le Défi des 5 Monts porte bien son nom... C'en est un vrai (défi). La chose la plus satisfaisante pour moi, lors de cette journée ? L'arrivée au chalet en fin de journée « toute la gang ensemble ». Un beau moment, une gang incroyable, beaucoup de fierté et une journée remplie de surpassements !!! Et comme le chantaient si bien Éric (Saindon) et Yvon (Rivet), ''à cause d'un regard, maintenant plus rien ne nous sépare... :-) ''. Pour plus de plaisir, le faire en équipe et le compléter ensemble..."

Raymon Poulin, marathonien de Saint-Georges :

"Le Défi des 5 Monts porte bien son nom. Combien ce fut gratifiant de l'avoir accompli avec ce merveilleux groupe ! Chaque montée valait la peine pour la vue magnifique. Nous ne grandissons pas lorsque que les choses sont faciles. Nous grandissons lorsque nous sommes confrontés aux défis."

Suzanne Dumas, marathonienne de Saint-Geroges :

"Ce fut une aventure extraordinaire pour moi et j'ai pu constater à quel point il est possible de réaliser ce que l'on veut quand on désire se surpasser. " 

Isabelle Turcotte, grande amateur de plein-air de Saint-Rédempteur :

"...Défi réussi, avec le sourire, aidées de Dame Nature et aidée d'une compatriote stimulante et motivante ! Une vraie machine dans les montées Stéphanie (Fullum) !  La température était exceptionnelle, le soleil nous aidé à avoir des points de vues magnifiques ! Mention spéciale au Mont-Orignal, Coopérative de Solidarité, pour tous les efforts mis pour créer ce parcours qui, je l'espère, deviendra connu et réputé et motiverons des gens à se surpasser."

Yvon Rivet, triathlète Ironman de Lévis :

"Que dire ? WOW !!! Beaux paysages, mais tout un défi et il porte bien son nom. Merci de nous avoir fait connaître ces belles montagnes. Merci pour tout le travail fait pour rendre ce défi mémorable !"

Vous vous sentez prêts à relever le défi ? Allez-y !!

 

IMG 8774 cr 457x305Première cohorte a avoir réussi le Défi des 5 Monts le 31 janvier 2015 : 1ière rangée, de gauche à droite : Mme Claude Dufour (Instigatrice du projet des sentiers de raquettes au Mont-Orignal, de Lévis), Luc Fournier (Lévis), Yvon Rivet (Lévis), Raymond Poulin (St-Georges). Deuxième rangée, de gauche à droite : Marie-Josée Sanschagrin (Lévis), Sébastien Carrier (Lévis), Marie-Claude Yergeau (Lévis), Éric Saindon (Lévis), Marie-Laurence Carette (St-Georges) et Suzanne Dumas (St-Georges).